ABLATION DE MATÉRIEL

Est ce que je peux faire une réaction de rejet?

Le matériel métallique que votre chirurgien a utilisé pour fixer votre fracture est très bien toléré par votre organisme. Il est inerte, il ne réagit pas avec les tissus organiques l’entourant. 

Il peut néanmoins gêner parce que situé sous la peau. La peau étant alors en relief, elle frotte plus facilement avec la ceinture, les chaussures, le pantalon... Vous pouvez demander à votre orthopédiste de l’enlever. Il vous demandera, dans la mesure du possible, le compte-rendu opératoire, il s’y trouve toutes les informations pour enlever facilement la plaque, le clou ou les vis. Sans cela, il devra se lancer dans un périlleux exercice à l’aveugle, allongeant l’intervention.

Il ne me gêne pas. Dois je le faire retirer?

Il se peut que l’entreprise qui fabrique ce matériel disparaisse. Disparait alors avec elle le tournevis adéquat avec sa forme et sa taille unique, ou l’appareil d’aide au chirurgien construit ad hoc, construit pour l’ablation de ce matériel uniquement. Pour cette raison le chirurgien peut vous proposer d’enlever le matériel d’ici à 10 ans. Sans urgence.

 

Évidemment, si le matériel venait à sortir de la peau, s’infecter ou bouger, mettant en péril les structures avoisinantes, il faudrait enlever le matériel plus rapidement. 

Chaque patient est différent et les traitements proposés ici ne remplacent en aucun cas une consultation qui doit permettre d'adapter le traitement. 
©2019 by Dr Lionel Benamran - Chirurgien Orthopédiste Pied et Cheville.